• Un jour les plugins nous tueront.

    Voici ce qui s’est passé le 24 août aux alentours de midi:

    Quand je visitais Web Marketing Décortiqué depuis mon propre ordinateur, tout était normal. Puis j’ai commencé à recevoir des messages de lecteurs me disant que mon site avait un problème et que seul un smiley apparaissait… Cela m’a traumatisé car je ne voyais pas l’anomalie depuis mon propre ordinateur. Et quand on m’a envoyé l’impression écran ci-dessous, j’étais un peu paniqué.

    Mon premier réflexe a été d’acheterÊ BackUp Buddy. Un plugin Wordpress payant qui permet de faire une sauvegarde complète de son site (et non seulement de la base de données). Je me suis empressé de l’installer et de faire un backup car j’avais entendu des cas de blogueurs qui s’étaient fait hackés. Quoi de plus effrayant pour un blogueur de perdre TOUT son contenu?! Rien que d’y penser ça donne des frissons.

  • Que tu détiennes eBay.com ou comment-construire-un-chateau-de-sable.org, tu es le créateur d’une marque. Le blog n’est pas une exception.

    En tant que blogueur, tu partages tes pensées, tes opinions, tes recherches et ton savoir-faire. Tout au long de ton activité de blogging, tu es aussi en train de te forger une marque (brand). Cette marque peut être centrée sur le site ou sur le blogueur lui-même. Nous tenterons ici d’analyser l’état de notre marque actuellement et de se fixer un objectif pour pouvoir mieux gérer le développement de notre activité. Cet article est accompagné d’une fiche de travailÊ que je t’invite à utiliser.
    1. Quelle est la personnalité de sa marque?
    Essaye d’imaginer que la marque que tu es en train de construire soit une personne: ton fils ou ta fille.Ê Comment aimerais-tu l’éduquer? Quelle image aimerais-tu qu’elle ait? L’intérêt sera par la suite d’évaluer les points forts et les points faibles de son site pour mieux servir ses lecteurs/consommateurs.

    Pour décrire ton blog, utilise des adjectifs tels que Joyeux, Sérieux, Enthousiaste, Réservé, Cool, Marrant, Fiable, Frimeur ou Humble.

    Es-tu loin de ton objectif? Que comptes-tu mettre en place pour améliorer l’image de ton blog?
    2. Les Valeurs de sa marque
    Dans l’idéal, un blog ne devrait pas se contenter de transmettre des informations mais aussi des valeurs ou des idéaux. Même si ton blog traite de réparation de voiture, tu peux porter la valeur suivante: « Dominer les objets qui nous entourent pour que sa vie exerce une influence sur son environnement. »
    Cet exercice est difficile mais primordial. En effet, si tu cherches à te démarquer et à devenir une source d’inspiration, il te faut des valeurs. Les plus grands blogs en ont.
    3. Comment sa marque interagit

  • Voici pourquoi j’écris cet article:

    Cela fait déjà quelques semaines que je me retrouve avec ce genre de page lorsque j’essaye de m’abonner au flux RSS de certains blogs. Une horreur.

    Je suis passé sous Mac le mois dernier et j’utilise le navigateur Web Google Chrome (que je recommande vivement). Peut-être le problème vient-il de là. Quoiqu’il en soit, les plus touchés sont les webmasters de ces blogs qui n’utilisent pas Feedburner. En effet, ce dernier est un outil gratuit qui rend compatible l’abonnement au flux RSS à tous. J’utilise moi-même Google Feedbrner sur ce blog pour mon flux. Installe donc Feedburner et augmente ton nombre d’abonnés facilement!

    Voici 12 Raisons d’utiliser Feedburner:

    Liens cités:

    Feedburner
    Google Analytics  

    Installer le plugin Feedburner Feedsmith sur WordPress:
     

  • Conclusion: Quand on apprend quelque chose qu’on estime important et utile pour notre blog, l’étape d’après devrait être son exécution. En effet, on est souvent tenté d’apprendre mais de ne pas agir. Or sans cette dernière étape, on ne progresse pas et on n’apporte rien à ses lecteurs.
    Et toi, quelle est ta source d’inspiration? Quelles sont les meilleures pratiques que tu as mises en place en « copiant » un autre blogueur?

    1. Méthodes pour Écrire des titres
    Écrire des titres d’article qui donnent envie de lire, qui soient pertinents et qui respectent le SEO est un vrai défi. Mais c’est tellement crucial que quand Glen Allsopp donne des conseils (exemples à l’appui), on est obligé de les suivre.

    L’une des méthodes est d’écrire des articles sous forme de liste. Rien de révolutionnaire mais c’est lui qui m’a ouvert les yeux sur cela. Il s’agit donc d’écrire des articles commençant par des chiffres (aussi parce que c’est plus tape-à-l’oeil). Le format de la liste permet aussi au lecteur d’être rassuré quant à la clarté de l’article et de ce qu’il va y trouver.

    La deuxième méthode est de la forme « sujet + [deux points] + description ». En écrivant ainsi, on travaille sur son SEO car les premiers mots du titre sont (normalement) aussi les mots-clés pour lesquels on cherche à être référencés sur Google. Et nous savons que les premiers mots de son titre reçoivent une plus grande considération dans l’algorithme de Google. Aussi, le lecteur sait tout de suite en lisant les 2-3 premiers mots de quel thème va traiter l’article. Une méthode extrêmement puissante que très peu de blogueurs francophones utilisent encore, à mon avis.

    Référence:Ê Get Hundreds of Links to Your next blog post, Guaranteed
    Application: Voici deux exemples de ce genre de titres:Ê 10 Raisons pour Utiliser le Marketing VidéoÊ etÊ Trouver des blogs intéressants: 10 méthodes rapides

    2. Créer un Produit sous format Vidéo
    En suivant la formation Cloud Living HQ de Glen, j’ai découvert un super outil et un nouveau format de produit: la vidéo. En utilisant la capture d’écran, il est possible d’expliquer beaucoup de choses de manière très simple et rapide. Pour l’internaute, la vidéo lui permet d’apprendre de manière reposée (pas besoin de lire) et illustrative (on voit concrètement de quoi il s’agit).

  • Quand on vient de dépenser 595€ dans un ordinateur et qu’on vit (quasi-uniquement) des allocations et pensions retraites de son père, on se pose des questions:

    « Dois-je investir aujourd’hui mon temps dans des stratégies à court, moyen ou long terme pour gagner de l’argent? »

    Voici quelques exemples de techniques qu’un web webmarketeur indépendant peut utiliser pour engendrer des revenus:
    – Court terme:

    Faire du consulting
    Vendre un produit physique sur eBay

    – Moyen terme:

    Marketing d’affiliation à travers des sites de niches

    – Long terme:

    Tirer des revenus d’un blog comme celui-ci

    Le problème c’est que le temps que tu investis dans l’une des trois voies des difficilement profitable aux autres alternatives.
    Par exemple, si je vends des montures de lunettes sur eBay (chose que j’ai abandonné très vite), cela m’aide pas à créer de l’engagement sur ce blog et vice versa.
    Mon objectif à l’avenir est de vivre de revenus semi-automatisés et investir dans un blog comme Web Marketing Décortiqué est la solution. Créer un lectorat fidèle en donnant beaucoup de valeur puis vendre un produit un jour… pour simplifier.

    Néanmoins, j’ai besoin d’argent maintenant ou il va falloir que j’emprunte de l’argent dans les mois qui viennent…(heureusement que mes amis proches ne lisent pas ce blog :p)
    C’est une question qui est difficile à répondre. J’ai la conviction qu’il faut que je me dédie plus à créer une communauté ici mais il est possible que j’ai fait ce choix car c’est plus facile que de se dire « il faut que je gagne 200 euros d’ici 30 jours », grâce à un site de niche.

  • OUI. (désolé je n’ai pas réussi à faire durer le suspens).

    Un proverbe dit “On est toujours un expert pour quelqu’un d’autre”.
    L’enseignement par niveau
    Ce proverbe indique qu’il est possible d’aider d’autres personnes car il y en aura toujours une qui aura moins de connaissances que toi. Un élève de CP n’a pas besoin d’avoir un enseignant qui ait gagné un prix Goncourt pour lui enseigner l’alphabet. De la même manière, quelqu’un de tout nouveau sur la blogosphère ne comprendra rien si je l’envoie sur Problogger.net. (LA référence). Si tes connaissances sont limitées, enseigne à un public débutant. Puis, au fur et à mesure que tu engrangeras du savoir, tu deviendras un véritable expert et tu pourras aider des personnes plus avancées. N’oublie pas, quelque soit ton niveau de savoir, il y aura toujours au moins une personne qui trouvera ton contenu utile.
    L’importance de l’Exemplarité
    Être un exemple pour les autres est important pour diverses raisons:

    l’authenticité de ce que tu dis. Comment prétendre dire que le marketing d’affiliation c’est génial si nous même n’avons pas encore gagner de l’argent via cette méthode (moi je l’affirme quand même ici)
    la pertinence des conseils. Quand on est passé par une expérience (réussie ou non) soi-même, il est plus facile de délivrer son conseil car ce sera basé sur un fait réel plutôt qu’une connaissance théorique. Le lecteur y verra aussi plus clair.
    le développement de sa notoriété (voir point suivant)

    Si tu n’as pas encore d’exemples pour appuyer les conseils que tu donnes, ce n’est pas grave. Raconte-le en toute transparence sans essayer de tromper ton lecteur. Il se reconnaitra dans ton expérience et il sera ravi de ne pas vivre son inexpérience tout seul.
    Le rôle de la Notoriété

  • Tu te demandes quelle est la longueur optimale que devrait avoir tes articles de blog?

    Voici 8Ê critères à considérer pour déterminer la taille d’un article:
    SEO (Search Engine Optimization)
    Pour optimiser son référencement Internet, il est indispensable d’écrire des articles de 200 mots minimum. La raison est simple: quand il y a peu de contenu sur une page de blog, Google estime que l’article n’offre pas assez d’information aux lecteurs. Toutes choses égales par ailleurs, un article de 500 mots sera mieux référencé par Google qu’un article de 150 mots. De plus, un article court ne permet pas d’intégrer de nombreux mots-clés (ou au risque de paraître spammy).

    Conseil: Chaque article devrait contenir au moins 3 fois les mots-clés pour lesquels tu veux être référencé sur les moteurs de recherche. Si ton article est trop court et ne permet pas d’intégrer ces mots-clés de façon naturelle, alors tu devrais considérer allonger ton article.
    Temps disponible
    Il y a ici une relation proportionnelle entre le temps disponible et la longueur du texte. Si l’on prend l’exemple du blog WebMarketing Junkie, Jean écrit tous les jours (!) et forcément il dédie moins de temps à la rédaction de chacun de ses articles que d’autres blogueurs.

    Conseil: si tu es limité par le temps, écris dans un premier temps l’article le plus long possible en respectant ce laps de temps. Puis dans un second temps, élimine le superflu.
    Connaissances acquises

    La magie du blogging, au jour d’aujourd’hui, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un MBA sur un thème pour pouvoir en bloguer, et être reconnu dans la blogosphère. Moi-même, j’apprends énormément en bloguant, article après article, jour après jour. Logiquement, on est amené à penser qu’il existe une corrélation entre quantité de connaissance et quantité de choses à dire à ce sujet, ie. longueur du billet.

    Si tu prends l’exemple de l’excellent blog ViperChill, son dernier articleÊ 5,867 Words [!!!] on Becoming A Conversion Machine: A Guide for BloggerÊ est juste énorme quantitativement. Mais tu sais quoi?! Ça l’est aussi qualitativement! J’ai dû lire l’article en plusieurs fois au risque d’exploser mon estomac intellectuel.

    Conseil: écrire un article original, utile etÊ court (<300 mots) de temps à autre sera très apprécié par tes lecteurs. Ils te remercieront pour le temps que tu leur feras économiser et la surprise qui l’accompagne donneront de la personnalité à ton blog. Attention: ne pas négliger la qualité ou cela risque de faire un flop.

  • En tant que blogueur professionnel, nous sommes amenés à nous spécialiser dans certains domaines d’expertise.Ê Ayant effectué un stage en eCommerce pour un magasin de ventes de lunettes de marque en 2010, j’avais déjà un certain acquis un certain savoir dans le web marketing.
    Ne pas être pudique quant à son activité
    Quand on débute dans le blogging professionnel et qu’on gagne à peine quelques euros par mois, c’est difficile d’être pris au sérieux par son entourage et même ses amis. Mais quand on est réellement convaincu que cette voie est la bonne et qu’on va fournir des efforts pour atteindre son objectif (être professionnel), alors il faut avoir du cran et ne pas hésiter à parler de sa passion et de son activité. C’est de la promotion offline dont le produit est nous-même.

    Dans mon cas, j’ai arrêté toute autre activité pour me consacrer au blogging professionnel. Cela signifie que je n’ai aucun travail et aucun revenu pour le moment. Difficile d’être pris au sérieux… Mais on ne devient pas entrepreneur en étant intimidé par cela. Alors dans mon cas, je raconte haut et fort ce que je fais. Et si on doute de mon projet, je le prends sur moi et je continue ma route.
    Valoriser ses Contacts
    Quelque soit ton cercle d’amis actuel, il y a certainement des gens qui sont intéressés par un projet web. Peut-être pas tes amis mais les amis de tes amis. N’hésite donc pas à t’inscrire sur les réseaux professionnels LinkedIn et Viadeo, c’est gratuit. L’utilisation de Facebook peut aussi servir dans ton activité professionnelle.

    Quant à moi, j’ai 3 amis qui sont directement concernés par un projet entrepreuneurial e-commerce. L’un d’entre eux a fait appel à mes services pour lui faire une introduction générale sur le eCommerce.

    Le blog MetroSapiensÊ de Nathanaël (qui fait partie de mon groupe MasterMind)Ê est spécialisé dans le networking.
    Avoir Confiance en ses connaissances
    Avant de pouvoir acquérir une réelle confiance en soi, il faut disposer des connaissances qui nous permettent d’aider les autres. Si ce n’est pas le cas, n’accepte aucun projet pour le moment. (Ne pas hésiter à apprendre via des sites internet, des livres, des podcasts… ) Néanmoins, on est tous experts, relativement à une autre personne. Et si tu estimes que ton savoir est suffisant pour satisfaire un besoin, alors te voilà face à une occasion en or à saisir.

    Pour ma part, j’ai les connaissances fondamentales et basiques en termes de SEO. Si tu es blogueur professionnel, cela devrait être ton cas aussi. Si ce n’est pas le cas, voici une liste de ressources sur le SEO, en anglais. Face à un débutant, je sais que je peux être utile et fournir de bonnes explications. C’est pourquoi j’ai accepté la mission que mon ami m’a proposée.